Importance et gestion de la lumière

Dans les pays aux conditions climatiques clémentes et idéales pour nos oiseaux cela permet de les élever à l'extérieur ou avec suffisamment d'éclaircissement d'une pièce grâce au soleil présent.
Il en est autrement dans d'autres pays et selon la période ou l'éleveur décide d'accoupler ses oiseaux. Parfois pour faire coïncider cette période avec les congés ou autres.

Dans cet article, je vous décris des solutions que je connais pour pallier au manque de lumière et donner les bonnes conditions à nos oiseaux suivant les différentes périodes de leurs vie dans nos pièces d'élevage.

1. Ce qu'apporte l'éclairage

Un éclairage artificiel adapté pourra assurer l'activation de la vitamine D3 essentielle à la croissance des jeunes diamants mandarins.
Une carence en vitamine D3 peut se traduire par un bec, une patte malformé ou mou. A l'inverse, n'aller pas dans l’excès de l'administration de complément de vitamines qui produira des effets encore plus néfastes.

2. Ce que l'on recherche en gérant la lumière

Cela permet de pouvoir élever aux saisons non propices pour recréer les conditions idéales. Simuler en quelques sortes au mieux ce qui permettra de stimuler les oiseaux à la reproduction ou au repos.
En période hivernale, prolonger la luminosité peut permettre également de donner plus de temps aux oiseaux pour se nourrir afin de résister à de basses températures (Je pense au cas d'un élevage en extérieur).
A l'inverse diminuer la longueur du jour peut vous aider à calmer un oiseau. Par exemple un mâle trop excité qui détruit le nid pour recommencer une ponte. Lui octroyer une pause dans un endroit sombre, peut le tempérer avant une autre tentative.
Les changements de durée de luminosité entre 2 périodes doivent être progressifs. Un changement trop brutal peut provoquer des fausses mue ou comportement inhabituel. Un changement de 5 mn par jour convient. Vous noterez au fur et à mesure des changements de comportement, d'excitations lors de l'augmentation de cette durée.

3. Les solutions pour gérer la lumière

a) Cycle avec 2 programmateurs et 1 veilleuse

La plus économique sera d'utiliser 2 programmateurs (mécanique ou électronique) et une veilleuse.

Programmateur mecanique Programmateur electronique

Les programmateurs mécaniques se dérèglent dans le temps, je vous conseille donc le modèle électronique plus précis.

Partons donc sur un cycle mis en place avec ce matériel. 1 gérant le (s) néon(s) (programmateur n°1), 1 gérant la/les ampoule(s) (programmateur n°2) :

- Le programmateur n°1 gérera l'allumage du ou des néons durant la journée soit pour complément de lumière ou simulation de la journée si vous élevez dans une pièce ne bénéficiant pas d'ouverture sur l'extérieur.
- Le programmateur n°2 branché a(ux) ampoule(s) aura pour rôle d'avertir de l'extinction des néons au soir et de leurs allumage au matin. Il faudra choisir des ampoules de faible puissance adapté à la taille de votre pièce d'élevage et permettant malgré tout aux oiseaux de voir suffisamment pour se mettre en place pour la nuit.
- Enfin, vous pouvez ajouter une veilleuse pour une lumière nocturne afin de réduire le stress des oiseaux.

Cycle avec 2 programmateurs et 1 veilleuse a

Ainsi maintenir un cycle régulier donnera des repères importants qui contribueront à assurer la sérénité de vos oiseaux.

Par contre une bonne gestion d'un éclairage de qualité ne suffit pas à elle-même. Par exemple pour une préparation optimum à l'accouplement le prolongement de la journée devra être accompagné d'une alimentation adapté (plus riche en vitamine etc.) et de bains.

b) Cycle avec un dimmer

2e solution plus couteuse mais sans doute plus fiable et confortable qui consiste à installer un dimmer.

Je vous conseille de choisir un modèle conservant les réglages (avec une pile interne) et qui redémarre automatiquement en reprenant les réglages que vous avez soigneusement mis en place après une coupure de courant électrique éventuelle.
Les principes de gestion de la lumière reste les même que dans la première solution décrite ci-dessous.

En prenant pour exemple le dimmer que je possède de marque Besser Elektronik modéle gold Star, vous aurez plusieurs options intéressantes :

- Toutes les durées sont réglables indépendamment
- Intensité des lampes de l'aube et du coucher est réglable
- Possibilité de prolongation ou diminution de la journée en automatique
- Allumage de l'éclairage pour une inspection nocturne
- Capteur de luminosité (à ne pas utiliser, pour ma part, pour éviter le clignotement des néons)

Voici un exemple de montage :

Principe de montage eclairage piece d elevage

Installer votre dimmer près de l'entrée/sortie de votre pièce sera aussi pratique.

4. Adapter le temps de luminosité selon les périodes

Quelles périodes doit-on distinguer ?
Le repos, la mue, la préparation à l'accouplement, l'élevage, le sevrage, préparation aux concours.

Je vous conseille les durées suivantes selon ces périodes :

- Repos : 10 heures
- Mue : Elle intervient lors de la baisse de la durée de luminosité (fin juillet, début aout), 10 heures minimum
- Préparation à l'accouplement : Aller progressivement (exemple: 5 mn par jour) vers un maximum de 14 heures
- Elevage et sevrage : 14 heures. Cela assure une grande durée de nourrissage pour le développement des jeunes
- Préparation au concours : De 10 à 14 heures, le plus important sera d'éviter toute variation de durée de lumière pour éviter les fausses mue (D'autres facteur peuvent aussi la provoquer, voir cet article : La fausse mue, causes, effets et remédes)

5. Quels néons utilisés ?

Il existe des néons spéciaux à spectre complet étudié pour donner les bons rayons d'UVA et UVB.

Attention à changer les néons tous les 10 mois ! J'ai déjà rencontré des soucis de picage et comportement nerveux pour ne pas avoir changé les néons dans ce laps de temps que je conseil. Au vieillissement les néons produisent un clignotement imperceptible à notre vu mais dont les oiseaux sont sensible. Cela peut nuire à une bonne reproduction.

D'après l'article de référence cité à la fin de l'article, il faut choisir une température de couleur des néons situé entre 5500 °K et 6600 °K. Utiliser un éclairage mal adapté, par exemple trop vif (utilisé dans les ferme de ponte), peut engendrer des pontes à répétition, ce qui fatiguera vos oiseaux.

6. Conclusion

La lumière régit donc comme on peut le constater le comportement et périodes que l'on veut imposer à nos diamants mandarins.

Enfin, un éclairage bien pensé mettra en valeur vos oiseaux, pour votre plus grand plaisir des yeux. Et permettra de pouvoir voir de petits changements de comportements, la consistance ou couleurs des fientes, une patte ou une aile blessé qui peuvent vous avertir afin d'agir au plus vite, grâce au bon éclairage !

Malgré tout, mon sentiment est que l'éclairage artificiel doit rester un complément à une fenêtre ou autre ouverture vers le soleil.


Bibliographie : Les bienfaits des rayons UVB pour les oiseaux de compagnie

Vitamine D3 Programmateur Veilleuse Dimmer Périodes Eclairage