8 questions à Jan Van Looy, éleveur chevronné

1. Jan, pourquoi les diamants mandarins ?

Nous avons toujours eu des oiseaux à la maison.
Mon père Lucien à alors commencé avec l'élevage de diamants mandarins d'exposition et j'ai démarré avec les Glosters. Avec ces canaris, j'ai toujours réussi à vendre les meilleurs ! Avec les diamants mandarins, j'ai eu une illumination.
Jef De R. à été mon conseiller technqiue, quand il à s'agit des expositions cela à été Gust U.. Graduellement les résultats d'expositon sont allés croissant.
Nous n'avons pas eu besoin de plus stimulant. J'ai donc connu un oiseau, un petit oiseau même, mais qui me passionné.

L'argent n'est pas le moins du monde une motivation. Si tu fais pourtant pour l'argent, tu dois te défaire des bons oiseaux et la qualité de ta souche baisse.

"J'ai donc connu un oiseau, un petit oiseau même, mais qui me passionné"

2. Comment se passe une journée chez toi avec tes diamants mandarins ?

Les diamants mandarins sont dispersés partout dans la maison. La pièce d'élevage se trouve dans la cave avec 100% d'éclairage au néon. Il y a de l'éclairage de 9h jusqu'à 22h30, hiver comme été. Lélevage commence à la mi-décembre jusqu'à fin juin, alors les nids sont enlevés.
Si le matin au moment du départ à l'école, c'est encore l'obscurité, les soins intégraux commencent à partir de 16h. Il faut compter une heure par jour pour les soins. Chaque jour de l'eau fraîche acidifiée légérement, nécessaire pour élever de bons bruns ! (d'après moi) Les 50 oiseaux d'expo. se trouvent dans le garage, où ils sont aussi "dressés". Les jeunes vont dans 4 volières dans le jardin. Pendant la période d'exposition, les soins sont plus intensifs.

3. Quelles sont les caractéristiques importantes à avoir pour devenir un éleveur au top ?

Un éleveur au top se distingue d'autrui par "l'oeil du maître". Tout le monde peut élever des diamants mandarins, tout le monde peut atteindre un bon niveau d'élevage. Pourquoi alors tellement peu réussisent à atteindre le sommet ?
Que voit un éleveur et que voit un éleveur au top dans le même oiseau ? Sur les forums d'internet, des amateurs désapprouvent des photos d'oiseaux d'autres amateurs. Et cela tu dois l'analyser. Et pourtant, si tu vois les oiseaux de ces amateurs, ils sont encore plus mauvais que l'oiseau qu'ils ont commenté. Ils vont bien exposer avec leurs oiseaux. Un éleveur de classe trouve plus de points positifs dans un diamant mandarin qu'un éleveur de classe moyenne, malgré que ce dernier puisse être un soigneur exellent. A lui, tu peux vendre tranquillement les meilleurs, après 2 à 3 ans il ne lui reste rien.

"Tu dois avoir la visibilité : L'image globale, tu dois pouvoir voir l'image et les détails " Ceci, tu peux l'apprendre un peu mais cela doit être en toi au départ.
Une autre caractéristique d'un éleveur de classe est qu'il sait calculer le risque d'entrer dans sa souche un diamant mandarin possédant une faute, un risque q'un autre ne tentera pas.

Beaucoup de ces éleveurs au top sélectionne dès le sevrage des jeunes. Si ceux-ci ne sont pas encore beaux en couleurs et en dessins, les défauts de forme sont déjà présents et sont sans pardon. Ainsi pendant des années, j'ai pratiquement déjà vendu mes oiseaux exédentaires aux commerçants.
Maintenant je bénéficie de cette selection sévère : Queues tombantes (J'en suis malade) arrivent encore à peine dans mon stam. En tant qu'éleveur expérimenté peut/pose/est préparé à échanger les meilleurs oiseaux. Un bon pour un bon ! Je pense à plusieurs très bon éleveurs avec lesquels j'ai pu échanger.

4. Quels sont, dans l'ordre croissant d'importance, tes critères de sélection pour l'accouplement ?

Avancer pas à pas : Pour accoupler, tu démarres la préparation d'élevage ! Celle-ci dure 3 semaines et fonctionne par phases.

Tout oiseau d'élevage est mis en cage séparement, j'administre une cure contre les poux par une goutte dans la nuque avec du flagellamix. Après quelques jours seulement, un bain est donné quotidienement pendant 15 min à tous les oiseaux.
Au cours de ces 3 semaines, les oiseaux ne reçoivent pas de pâtée chez moi. Seulement s'ils entrent dans les cages d'élevage et que le nid est placé alors ils reçoivent quotidiennement 1 petit bac à pâtée. Ils continueront à l'obtenir au cours de la ponte et de la période d'élevage.

Le mâle est placé d'abord dans la cage d'élevage, ensuite je recherche une femelle correspondante. Conscieusement, car je suis un éleveur de mâle typique.
Le choix des couples d'élevage. Modèle (forme) - Type - Format (taille), dans cet ordre, sont mes critères de selection. La couleur est quelque chose d'accessoire pour à peu près toutes les variétés de couleurs que j'éléve. Avec cette nuance que chez le brun, la couleur et le format sont aussi importants.Un brun de top-grandeur n'est pas un bon brun de couleur. Brun est en effet l'unique couleur où les deux colorants l'eumélanine et la phaéomémlanine doivent être présent de manière maximale. Si tu élèves donc grand, tu vas vers des oiseaux schimmel (au plumage long) et pour le brun tu as juste besoin d'intensif. Les caractéritiques physique et de couleur doivent aller ensemble. Une fois que tu as atteind un certain niveau, l'apport de couleur est la "finishing-touch".

Il y a aussi un rapport avec ma méthode de selection précoce. Tu ne le vois pas encore chez les jeunes oiseaux, mais tu peux le sentir. Prends le diamant mandarin en main sans pression sur lui. Si tes doigts touchent la paume alors il est trop petit. C'est au moins aussi importants que la selection sur le type-format-modéle que sont mes caractérisqtiques d'élevage. Celle-ci aussi sont fixées génétiquement. Un éleveur est malheureusement le plus souvent trop focalisé sur ses résultats d'expositions. La force d'un éleveur est formé par les oiseaux de réserve qu'il à gardé. J'ai même gardé une trentaine d'oiseaux de réserve qui sont bon pour être vendus. Tu dois en effet parfois changer au cours de l'élevage car tous n'élévent pas.

5. Que pensez-vous de l'élevage en ligne et de rentrer du sang neuf ?

Je n'utilise pas de cahier d'élevage ! De mes oiseaux je n'ai donc pas de connaissance et d'autre part j'en connais tout. Je reconnais et je sens les qualités de mes oiseaux.
Mes masqué brun sont tous pour 100% famille entre eux. J'accouple toujours des jeunes à des adultes. J'évite donc des accouplements entre frère et soeur. Je ne garde que les vielles paires s'ils donnent des jeunes superbes. Pour obtenir des résultats il faut pour moi utiliser des diamants mandarins de la même famille. Le problème chez les diamants mandarins est que certains lignes de famille ne supportent pas ce type de méthode. Le résultat en est moindre qualité dans les jeunes obtenus. L'élevage de ligne est le chemin le plus court vers le top si ça cloche génétiquement.

Pour garder ta ligne il faut au minimum 6 couple par ligne. Moins que 6 couples, cela peut aller, mais il y a le risque que quand un ou plusieurs couples ne marchent pas, c'est néfaste pour ta ligne (pas assez de jeunes pour renouveler). Si ça ne marche pas avec moins de 6 couples, il ne vous reste que le barbecue (ironie).

Par an j'achète environ 3 diamants mandarins. Mon point de départ pour l'achat est l'image idéale que je me suis formée. Le fait que mes oiseaux ont une ligne familliale très intense évite que l'influence des oiseaux étrangers ne soit énorme. L'accouplement à un de mes oiseaux me donne directement une réponse sur les questions que je me posais à l'achat.

Du nouveau sang, quand faut-il l'introduire ?

quand tes jeunes ont la même qualité que tes adultes. La raison : Ne pas progresser c'est retarder. Je n'utilise presque pas de diamants mandarins porteurs. Mes diamants mandarins ont un format assez grand. Des accouplements mutation x mutation n'est pas nécessairement néfaste pour le format (taille), sauf s'il y a des facteurs reliés dans le couple, comme la poitrine blanche et le poitrine orange, joues grises et joues noires, la mutation oeil rouge chez le masqué et le dos clair, et la tête mince et la poitrine orange.
Qui d'entre vous connaît encore ces relations ?
Les exemplaires qu'on ne possède pas et qu'on ne trouve pas, il faut l'élever en passant par des oiseaux porteurs. Il faut dans ce cas chercher le diamants mandarins apte à l'action désirée. Par exemple une tête costaud.

Ceci veut dire qu'un diamant mandarin de mauvaise couleur est pour l'éleveur A, un diamant mandarin de moindre qualité, mais pour l'éleveur B ce diamant mandarin possède la tête idéale. Si les oiseaux étrangers ajoutent ce que je désire je les garde.

6. Votre pâtée secrête ?

Simplement : 1 sac de cédé mélangé à 1 sac orlux. J'y ajoute 10 petites cuillères de breedmax et 5 peties cuillères d'optibreed. Le tout est humidifié avec de l'eau acide.
Pourquoi deux marques ? Les diamants mandarins mangent au maximum 20% de protéines. Il en trouvent 13% à 15% dans les graines. Orlux est le seul qui indique la quantité sur les emballages. Ces dernières années des recherches des 2 marques, ont augmenté la qualité, surtout chez Cédé. Le constant est qu'en mélangeant les deux marques les diamants mandarins en mangent plus. Pendant les vacances scolaires (où j'ai plus de temps), je donne deux fois par jour de la patée, je ne constate pas de différence avec une fois par jour.
Ce qui est important est d'offrir la patée pas trop tard dans la journée. Passer la nuit avec un mix de graines et de patée dans le jabot est l'idéal pour les jeunes. Je fais continuellement des expériences. Les jeunes dans la volière reçoivent de la patée grasse de Cédé.

Je préfère de la patée pure à celle où l'on ajoute des protéines animales. Selon moi cela améne de l'agressivité. En plus les diamants mandarins, selon les études, ne mangent pas les insectes.
La dose de protéines dans la nourriture est trop basse. Les jeunes exigent plus de protéines et la quantité exigée augmente de leurs 3e à leurs 10e jours après la naissance. J'ajoute donc du Breedmax et Optibreed pour compenser. Je l'ajoute seulement dans la saisosn d'élevage et la dose est la moitié de la dose indiquée par le fabricant. Un surplus provoque des problèmes au niveau de la formation des articulations.
Breedmax est en plus un produit idéal pour mettre les diamants mandarins en condition d'élevage.

" Ne donne que la moitié de suppléments comme Breedemax "

7. Jouer le top aux expositions c'est du sport de haut niveau. Quels sont les secrets qui feront que le juge sélectionne tes diamants mandarins ?

Les remarques sur la feuille de jugement ne m'intéressent pas. J'ai plus de connaissance des manquements de mes diamants mandarins que le juge. Mais les points des juges ont une influence sur beaucoup d'éleveurs et la selection que ces éleveurs font !
Je ne participe plus à Veenendaal (concours International, spécial diamants mandarin et réputé au Pays-Bas). Les juges Hollandais sont très bien et remplissent les fiches de façon excellente, mais ils évaluent les oiseaux d'une façon trop positive. Des diamants mandarins reçoivent trop de points même s'ils ont de grands défauts. S'ils continuent dans ce sens, alors la qualité des oiseaux Hollandais va disparaître parce que l'éleveur gardera toujours ces diamants mandarins jugés favorablement. Les fautes vont alors se multiplier dans les souches avec comme résultat des oiseaux de moindre qualité. En plus, j'ai vu un 93 points à un poitrine blanche corrigées mécaniquement. Qu'un diamant mandarin ajusté gagne contre un diamant mandarin un peu plus petit de format mais idéal de couleur, pour moi c'est la fin.
D'autre part je n'aime pas le système COM (Confédération ornithologique mondiale). Il y a trop de différences entre les points comparés aux points des concours locaux. Les jugements doivent être fait en vue d'un standard et non par rapport à la taille de l'exposition. Juger vers ce standard est la solution et les points obtenus localement, régionalement, provincialement au club spécialisé... doivent être les mêmes.
Prenons le système Allemand comme exemple. Là vous obtenez avec un brun, par exemple, le score "Good" et la première place lors d'une exposition locale, et la 10e place lors d'un grand show avec la même notion "Good".

" Les remarques sur la feuile de jugement ne l'intéressent pas"

Revenons aux expositions. Lors du show, on n'a pas de camarades. On peut être ami, échanger des diamants mandarins, mais lors du show on veut gagner, autrement on n'a pas de palmarès. C'est du sport dur, il faut donc entrainer les diamants mandarins comme des athlètes. Comment ?
Pendant toute l'année, mes oiseaux ont accès à plein de nourriture. Lors de la sélection pour les shows, ils sont limités en graines. Une cuillère à café seulement mais chaque jour au même instant.

Il est simple de calmer les diamants mandarins : Il faut passer du temps avec eux. Pour 50 diamants mandarins je prends 2 heures par jour. Je n'utilise jamais de vaporisateur pour les laver. J'ai l'impression que vaporiser enlève le brillant des plumes. Je leur offre un bain durant 15 minutes chaque jour. S'il se lave tant mieux, mais il ne doit pas se laver chaque jour. S'il se lave, il se soigne eux-même.
A partir d'Août les oiseaux sont mis dans les cages, un par cage. Les premier 15 jours, chaque diamant mandarin est mis à la main dans un bain d'eau tiède et remis en cage. Ceci est fait 3 à 4 fois par jour. Un diamant mandarin humide à moins peur du soigneur, parce qu'il n'a pas de moyen de s'échapper. Il faut lui parler, toucher la grille, ... C'est le début de l'entrainement.
Régulièrement les diamants mandarins sont pris en main pour contrôler le plumage : Les plumes cassées sont enlevées. En pleine saison d'exposition il vaut mieux couper les plumes que de les arracher. Dans ce cas elles ne repoussent pas, et le temps de repousse peut vous coûter la saison des shows.
Couper une plume ne provoque pas de saignement : Elles sont des parties mortes. Mes cages d'élevage ne sont que rincées après l'élevage. Mais lors des shows tout doit rester propore. Les cages sont nettoyés 3 fois par semaine. Je ne déplace pas les cages et je n'offre pas de musique.
Je prépare moi même mes oiseaux. La préparation est une spécialisation. En actant au niveau des détails on corrige l'image totale. Aligner les flancs, enlever les petis plumes en trop, aligner le trait de l'oeil, etc... Il y a beaucoup à aligner !
Mais il faut le faire d'une façon que l'on ne le remarque pas : Ni toi ni moi ne peut le constaster ensuite. Après la préparation, je prends une distance de deux mètres avec les oiseaux. Si je constate la moindre chose, l'oiseau reste à la maison.

Le jour de l'enlogement est le jour de finissage : Nettoyer les pattes et le becs. Le bec est nettoyé du sommet vers la pointe avec un 'Stanley' et graissé avec de la vaseline. Je ne comprends pas les amateurs qui enlogent des diamants mandarins au bec sale. Pour finir avec un vaporisateur, je nuage mes diamants mandarins à l'eau avec du Birdyl. Je place les mâles en face des femelles pendant une heure pour les laisser se sécher.
Ne placez jamais un diamant mandarin humide dans l'obscurité (il à besoin de bouger pour se sécher).

Je les aligne pour le dernier test. Cette préparation me prend au minimum 3 heures. Je ne joue (concoure) qu'avec des diamants mandarins en pleine forme. Je n'ai jamais, comme tant d'autres, des champions sur perchoirs en juin. Il faut minimum 6 semaines pour qu'un diamant mandarin soit en condition. Mon opinion sur mes propres oiseaux, je ne la donne qu'à ma femme. Et la plupart du temps, je suis proche du résultat.

De mes jeunes j'obtiens environ 15% de diamants mandarins pour les expositions. 10% est le minimum. Si moins de 10%, il faut ajuster les accouplements. Je ne prépare que des jeunes. La dégénérence d'un diamant mandarin va vite. Un diamant mandarin de 1 à 2 ans n'est plus au top pour moi, il n'a plus sa condition de jeune diamant mandarin. On voit la différence entre un diamant mandarin qui a élevé des jeunes et un qui ne l'a pas fait. Il faut donc séparer les diamants mandarins d'expositions et les autres.
Regardez les diamants mandarins classe B, combien sont des diamants mandarins excellents de condition ?

8. Quel est ton conseil pour ceux qui veulent atteindre le sommet chez les diamants mandarins ?

Je vous en donne 2 !
La patience pour apprendre la "tâche diamant mandarin". Personne de la génération active n'est arrivé au sommet en 3 ans. Il faut prendre le temps pour apprendre.
Ils faut apprendre à élever et selectionner les diamants mandarins et prendre le temps de gérer une souche.

Un éleveur de combinaisons doit pouvoir retomber sur sa propre ligne de diamants mandarins de couleur de base, une base de 6 couples. On voit tant de couples de différentes mutations mais pas les classiques. Les classiques, ce n'est pas seulement les gris et les bruns, mais aussi les poitrines noires, les blackfaces purs, ... (les mutations non combinées).
Ne vous limitez pas aux diamants mandarins, point de vue des connaissances. Cherchez de l'information sur chaque espèces. Expérimentez.

Pour finir, j'ai un souhait : Je rêve d'un diamant mandarin bossu. Je me donne 10 ans pour le réaliser. Mais j'ai peur qu'un diamant mandarin ne serait jamais assez calme pour atteindre la position spécifique d'un bossu. Je démarre l'année prochaine avec 4 couples dans ce sens : Des diamants mandarins haut sur pattes, des queues pendantes (une forme dominante), une longue tête mince et une forme de corps en S (courbé). il faut tout mettre dans le même diamant mandarin : A essayer !


Jan Van Looy
Article rédigé en 2009.

Belgische Zebravinken Club

selection Eleveur Accouplement Patée Sang neuf Elevage en ligne Exposition