La nourriture des oiseaux

La nourriture des oiseaux

Introduction

Lors de notre visite à la firme Versele-Laga, Dr. P. Ghysels nous donna un exposé sur la nourriture des oiseaux et des exigences de cette nourriture. Cet exposé, basé sur les recherches et les expériences scientifiques, était clair et facile à suivre, et pourvu de beaucoup d'exemples.
Le résultat en est que nous sommes plus malins sur le point de la nourriture, mais que nous ne sommes pas encore des spécialistes de la nourriture des oiseaux.
Cet article est basé sur l'exposé du Dr. Ghysels et présente quelques points auxquels il faut faire attention.

La nourriture équilibré

Pour nos oiseaux, cette nourriture équilibré se compose des ingrédients suivants :

1. Des protéines, de la matière grasse et des glucides.
2. Des minéraux et des oligo-éléments comme le zinc, le fer, etc..
3. Des vitamines

La quantité de protéines nécessaires dépend de la situation. Pendant l'élevage et pendant la mue, cette quantité est nettement plus élevée que pendant la saison de repos. Les mélanges de graines ne peuvent jamais être assez adéquats pour pourvoir à la situation normale.

On trouve les glucides sous forme d'amidon dans les plantes et les graines. Les matières grasses sont des sources d'énergie concentrées. Un trop de matière grasses dans la nourriture provoque une mauvaise fonction des autres matières  dans la digestion de la nourriture. L'histoire des oméga-3 est une belle illustration de ce cas. Les matières grasses se trouvent dans les graines riche en huile. Ces graines peuvent constituer au maximum 1/5 ème du mélange.

Les minéraux et les oligo-éléments doivent être présentés journellement. Ces éléments constituent le "le fitness" de l'oiseau.
Pour la femelle, le calcaire est une necessité primordiale. A chaque oeuf pondu, la quantité de calcaire de la femelle diminue de 20%. Pendant la période d'élevage, la femelle doit être capable de tenir son stock de calcaire au maximum. Pedndant cette période, il est donc necessaire de pourvoir du calcaire suplémentaire dans la nourriture.

Les vitamines ne se trouvent pas en quantités suffisantes dans la nourriture normale (mélange de graines). Il faut donc en ajouter. il faut surtout faire attention aux vitamines qui peuvent être dissoutes dans la matière grasse comme les vitamines A, D, E et K. Un surplus de ces vitamines est stocké dans la matière grasse de l'oiseau et provoque une mauvaise fonction de plusieurs organes.

Quelques points d'attention

La necessité d'ajouter du calcaire pour la femelle pendant la saison d'élevage vient d'être expliquée. Un manque de calcaire pour les jeunes provoque des os tordus dans les pattes et de la poitrine. A la limite, ce manque peut provoquer des fractures.

Le manque de vitamines du type A et E donne des décolorations du plumage, une condition pauvre, une fertilité réduite et une faible résistance aux maladies. Un manque d'acides aminés, surtout la lysine, se manifeste par une formation retardée du plumage et une décoloration. Les mélanges classiques ne contiennent pas assez de lysine.

Les conclusions

La composition de la nourriture est très importante pour la condition générale de l'oiseau pendant toutes les périodes: L'élevage, la saison des expositions et le repos.
Faites donc attention à la table des ingrédients sur les emballages des mélanges et des pâtées. Faites attention aux éléments comme le calcaire et la lysine en tenant compte qu'il faut des supléments de ces éléments pour obtenir un niveau suffisant dans la nourriture.

N'oubliez pas que tous les oiseaux, comme nous même, montrent une préférence pourcertaines graines, pâtées, etc. Constituer une recette de nourriture pour les oiseaux n'est donc pas simple.


Jan Van Looy
Article rédigé en 2008.

Belgische Zebravinken Club

Minéreaux Oligo-éléments Nourriture équilibré Protéine Matière grasse Glucide Vitamine Mélange de graines Calcaire Lysine